Méditation et saine alimentation, un combo qui respire le succès

Ceux qui me connaissent le savent : je suis une personne à la fois caractérielle et très occupée. Au fil des ans, j’ai tenté d’apaiser ces traits chez moi qui ont le potentiel explosif de me rendre, disons, « désagréable » (j’imagine mes proches me lire et je me dis qu’un peu d’autodérision n’a jamais fait de mal). Bref, après plusieurs essais pour harmoniser toutes les sphères de ma vie, je me suis rendue compte que la saine alimentation combinée à la méditation, font aujourd’hui de moi une personne plus en paix que jamais.

 

Plus précisément, la saine alimentation, je pense que c’est de « prendre le temps » de prévoir, préparer, varier les couleurs et les textures, manger frais ainsi que bio si possible et surtout, écouter les signaux que notre corps nous envoie. Ces signaux, ce sont non seulement la faim et la satiété, mais également les sensations ressenties après avoir mangé. Un exemple facile serait de dire que je mange rarement une tonne d’aliments frits en même temps, pas parce que je me soucie de l’effet que ça aura sur mon apparence, mais parce que la fatigue et la lourdeur qui s’ensuivent me déplaisent. Manger sainement, c’est bon pour la concentration, le niveau d’énergie, le système immunitaire, etc. C’est bon pour le corps tout autant que l’esprit.

 

La méditation, quant à elle, je la pratique seule à la maison, en public, lors de mes cours de yoga, etc. D’ailleurs, en faisant des recherches, il existe presque autant de méthodes de méditation que de gens pour la pratiquer. Ça n’a pas été facile au début, parce que j’avais l’esprit agité et mes pensées divaguaient constamment. Par contre, à force de persister, j’ai vite remarqué les bienfaits de « tirer sur la plug ». Claudia vous en parlait d’ailleurs dans cet article ! En me concentrant sur le moment présent et sur mon corps plutôt que sur le nombre de paires de bas qu’il me restait avant de devoir faire du lavage (lire ici : toutes les pensées inutiles qui nous empêchent de nous poser un moment), j’ai découvert quelque chose de vraiment beau et utile. Prendre ces précieuses minutes dans ma journée, c’est les récupérer dans le temps plus court que ça me prend pour m’endormir, travailler de façon plus productive et surtout, cultiver des relations interpersonnelles plus harmonieuses. Petite astuce : bien manger aide aussi à se mettre dans un état d’esprit propice à la méditation!

 

Assez parlé de moi à présent ! Je vous mets au défi de débuter la journée du bon pied avec un déjeuner de qualité (roulement de tambour… avec un smoothie Evive, par exemple!), d’écouter votre corps après avoir mangé pour favoriser ce qui vous fait sentir bien, et de méditer au moins plusieurs minutes à tous les jours. Idéalement, la pratique du yoga comme méditation active est d’autant plus bénéfique qu’elle étire et renforce le corps. Après une semaine, voire même quelques jours à accomplir ce défi, vous n’aurez plus le goût de vous en passer!

 

PAR ELIANE DUSSAULT