Choisir le bio, c’est choisir notre planète !

Depuis maintenant presque 3 ans, j’ai changé mon mode de vie. J’ai décidé, pour plusieurs raisons, de devenir végétarienne et d’ajouter à mon panier des aliments biologiques.

Ce n’est pas une surprise, les aliments d’origine d’agriculture biologique ne contiennent pas de pesticides, d’herbicides, d’insecticides ni d’engrais de synthèse. Aussi, cette agriculture préserve grandement l’environnement, en plus de respecter les animaux qui cohabitent avec la nature..=

Être certifié biologique demande des efforts et de la rigueur ; on ne s’invente pas biologique. Cette appellation est encadrée par une loi du gouvernement du Québec. Cette loi réclame que tous les aliments portant la marque « biologique » soient certifiés, selon les normes, par un organisme officiellement reconnu.

.

Par ailleurs, sachez que lorsque vous décidez d’acheter du biologique, vous encouragez l’économie locale. Le Québec compte plus de 1 300 entreprises de production et de transformation d’aliments biologiques qui offrent plus de 5 500 produits différents. Une autre bonne raison d’adopter le bio !

.

Parlons maintenant d’un point restreignant l’achat des aliments biologiques : le prix! Je suis consciente que les aliments biologiques sont plus dispendieux. Cette hausse englobe les coûts associés à la protection environnementale. Par exemple, les engrais de synthèse sont remplacés par des engrais naturels ou encore, la période d’élevage des animaux est plus longue pour ainsi éviter l’utilisation des hormones de croissance. Le prix en vaut la chandelle, car une planète saine, c’est aussi des êtres humains en santé. Cet impact environnemental nous touche directement.

.

Il existe des outils pour vous aider à faire des choix judicieux! Le groupe environnemental américain Environmental Working Group a d’ailleurs publié deux guides à cet effet. Le premier, clean 15, établit la liste les fruits et les légumes les moins exposés aux pesticides. Le deuxième, Dirty 12, dresse la liste de ceux étant les plus exposés. Vous pourrez alors les comparer et les remplacer par leurs versions biologiques.

Malgré les prix un peu plus élevés,  n’oubliez pas que le meilleur investissement qui soit, c’est votre santé. Je suis d’avis que les petits changements font souvent de grandes différences. Choisir le biologique, c’est choisir notre planète.

 

Sur ce, je vais aller boire un délicieux touk-touk de Evive certifié biologique et dont Claudia, la co-fondatrice, vous donne ses astuces pour rester zen dans sa vie d’entrepreneure! Mon smoothie ne contient donc aucun colorant, agent de conservation ou arôme artificiel, que du vrai, que du bon.

 

PAR JOANIE LARIVIERE BOISVERT